Bienvenue sur le blog Miséricorde divine !
Créé 2005, il présente des lieux, des retraites, des pèlerinages où la divine miséricorde a été priée ou annoncée ! vous trouverez également des prières de sainte Faustine et quelques articles pour mieux comprendre ce message. Bonne navigation !

mardi 11 octobre 2011

Congrès Mondial de la Miséricorde Divine à Cracovie

IIème Congrès Mondial de la Divine Miséricorde à Cracovie
du 1er au 5 octobre 2011

Nous étions environ 300 Français à participer dont 150 de l'organisation Congrès Miséricorde France sous la houlette de notre évêque, Mgr de Monléon, coordinateur national pour les Mouvements de la Miséricorde divine et du Cardinal Barbarin, archevêque de Lyon et Primat des Gaules.

La présidence du rassemblement était assurée par le cardinal Schönborn, archevêque de Vienne et le cardinal Dsziwisz, archevêque de Cracovie.

video

Dans l'homélie d’inauguration du congrès, le cardinal Dsziwisz a rappelé le message du Christ a sœur Faustine : « le monde ne connaîtra pas la paix tant qu’il ne se sera pas rendu à ma Miséricorde ». Ce message de Miséricorde a constitué le point central du pontificat de Jean Paul II, qui a initié la canonisation de sœur Faustine. Benoit XVI a pris le relais. Il nous appartient d’être avec lui, spirituellement.

Le cardinal Schönborn, nous a rappelé l’objectif du Ier congrès en 2008 : confier solennellement le monde entier à la divine Miséricorde. Il nous a exhorté à diffuser le message de la Miséricorde insondable de Dieu pour les hommes dans le monde entier, à transmettre au monde le feu de la Miséricorde.

Les enseignements tout comme les témoignages nous ont encouragé à accueillir et à mettre en pratique le message de la Miséricorde enseigné par Jésus à sainte Faustine ainsi que les éléments du culte de la Miséricorde.

Parmi l’ensemble des interventions, deux ont été particulièrement remarquables :

L’une du père Leszel Woroniecki qui nous a longuement parlé du rôle de « Marie, mère de la Miséricorde », « Marie, chef d’œuvre de la Miséricorde », n’hésitant pas à reposer la question de « Marie, co-rédemptrice ». oui, répond Mère Térèsa, : elle participe à la rédemption par la maternité du Christ.

L’autre du Père Patrice Chocholski sur « la miséricorde, paradigme de la nouvelle évangélisation selon Jean Paul II». Le Christ reste l’alpha et l’oméga de l’Eglise, mais l’évangélisation doit être nouvelle par ses moyens, son expression. La Miséricorde divine est enseignée dans l’Eglise et par l’Eglise depuis 2000 ans, il s’agit simplement de la faire redécouvrir à un monde qui a peur du mot, en particulier en France.

En fin de congrès le 5 octobre en la fête de sainte Faustine, un appel a été adressé à Benoît XVI par les participants : en perspective du prochain synode de 2012, faire de l'apostolat de la Miséricorde divine le chemin privilégié de la Nouvelle évangélisation.

Le cardinal Schönborn a annoncé le prochain congrès mondial qui aura lieu en 2014, le lieu est encore à confirmer. Enfin une lettre signée par tous les participants a été envoyée au Saint Père pour demander que sainte Faustine soit proclamée Docteur de l'Eglise.

Aucun commentaire: