Bienvenue sur le blog Miséricorde divine !
Créé 2005, il présente des lieux, des retraites, des pèlerinages où la divine miséricorde a été priée ou annoncée ! vous trouverez également des prières de sainte Faustine et quelques articles pour mieux comprendre ce message. Bonne navigation !

samedi 12 novembre 2011

Mission Miséricorde au Cameroun août 2011

Voici le reportage de la mission au Cameroun ! ce diaporama ne présente qu'une partie des rencontres et découvertes faites pendant ce séjour ! 
"La Miséricorde Divine au Cameroun ? la seule réponse pour notre pays !" me déclara un des prêtres 




mardi 11 octobre 2011

Congrès Mondial de la Miséricorde Divine à Cracovie

IIème Congrès Mondial de la Divine Miséricorde à Cracovie
du 1er au 5 octobre 2011

Nous étions environ 300 Français à participer dont 150 de l'organisation Congrès Miséricorde France sous la houlette de notre évêque, Mgr de Monléon, coordinateur national pour les Mouvements de la Miséricorde divine et du Cardinal Barbarin, archevêque de Lyon et Primat des Gaules.

La présidence du rassemblement était assurée par le cardinal Schönborn, archevêque de Vienne et le cardinal Dsziwisz, archevêque de Cracovie.

video

Dans l'homélie d’inauguration du congrès, le cardinal Dsziwisz a rappelé le message du Christ a sœur Faustine : « le monde ne connaîtra pas la paix tant qu’il ne se sera pas rendu à ma Miséricorde ». Ce message de Miséricorde a constitué le point central du pontificat de Jean Paul II, qui a initié la canonisation de sœur Faustine. Benoit XVI a pris le relais. Il nous appartient d’être avec lui, spirituellement.

Le cardinal Schönborn, nous a rappelé l’objectif du Ier congrès en 2008 : confier solennellement le monde entier à la divine Miséricorde. Il nous a exhorté à diffuser le message de la Miséricorde insondable de Dieu pour les hommes dans le monde entier, à transmettre au monde le feu de la Miséricorde.

Les enseignements tout comme les témoignages nous ont encouragé à accueillir et à mettre en pratique le message de la Miséricorde enseigné par Jésus à sainte Faustine ainsi que les éléments du culte de la Miséricorde.

Parmi l’ensemble des interventions, deux ont été particulièrement remarquables :

L’une du père Leszel Woroniecki qui nous a longuement parlé du rôle de « Marie, mère de la Miséricorde », « Marie, chef d’œuvre de la Miséricorde », n’hésitant pas à reposer la question de « Marie, co-rédemptrice ». oui, répond Mère Térèsa, : elle participe à la rédemption par la maternité du Christ.

L’autre du Père Patrice Chocholski sur « la miséricorde, paradigme de la nouvelle évangélisation selon Jean Paul II». Le Christ reste l’alpha et l’oméga de l’Eglise, mais l’évangélisation doit être nouvelle par ses moyens, son expression. La Miséricorde divine est enseignée dans l’Eglise et par l’Eglise depuis 2000 ans, il s’agit simplement de la faire redécouvrir à un monde qui a peur du mot, en particulier en France.

En fin de congrès le 5 octobre en la fête de sainte Faustine, un appel a été adressé à Benoît XVI par les participants : en perspective du prochain synode de 2012, faire de l'apostolat de la Miséricorde divine le chemin privilégié de la Nouvelle évangélisation.

Le cardinal Schönborn a annoncé le prochain congrès mondial qui aura lieu en 2014, le lieu est encore à confirmer. Enfin une lettre signée par tous les participants a été envoyée au Saint Père pour demander que sainte Faustine soit proclamée Docteur de l'Eglise.

vendredi 22 avril 2011

Retraite Miséricorde Divine en Suisse

Belle retraite en Suisse autour des reliques de sainte Faustine !




Voici quelques témoignages reçus :


De Pascale : Merci beaucoup pour cette si belle retraite à Pensier qui m'aide à sortir petit à petit de la tiédeur... à jeter ma misère dans la Miséricorde Infinie... à entrer davantage dans la tendresse du Coeur de Jésus...à être plus présente près de Lui... Merci! Merci de nous rendre plus accessible le petit journal de soeur Faustine et de nous le faire aimer. Quelle belle préparation à cette Grande Semaine Sainte!


De Chantal : Merci pour la simplicité de l'enseignement et sa clarté.Ayant reçu comme saint, pour l'année en cours, sœur Faustine pour me guider sur le chemin de la sainteté, j'ai été heureuse de venir à Pensier, avec mon mari. Que dire de cette retraite : ce fut un temps pour mieux comprendre la mission qui revient à chaque baptisé de faire connaître la miséricorde du Seigneur, pour que son sang n'ait pas été versé en vain, que nous nous fassions chacun les messagers de cette Bonne Nouvelle de l'Amour qui a été jusqu'à donner sa vie pour des pécheurs sans rien attendre en retour que notre acquiescement libre à sa proposition de venir demeurer dans notre cœur, pour y reposer.Oui, le Seigneur pose son regard sur moi et Il m'aime, voilà ce que j'ai ressenti à Pensier et ce fut un temps privilégié pour moi, comme j'en ai témoigné à l'issue de ces deux jours, quand le Père Pierre-Emmanuel nous a béni avec le Saint-Sacrement, j'ai vraiment compris avec mon cœur que le Seigneur lui-même me bénissait en cet instant.Rien de ce que nous vivons ne laisse le Seigneur indifférent, voilà ce que je retiens.En ce jour du jeudi saint où nous commémorons l'institution de l'eucharistie précédée du lavement des pieds des apôtres, je rends grâce au Seigneur pour ces paroles d'Amour qui sont sorties pour moi de votre cœur, de la part de Dieu !


De Marie-Laure : Un tout grand merci pour ces deux jours avec sr. Faustine par les enseignements et les temps de prières et de partage. Je n'envisageais pas de faire une session mais la providence m'invita à vivre une session sur la miséricorde par les écrits de soeur Faustine. A Pâques de l'année 2010, j'avais découvert à Vilnus en Lituanie, le portrait original du Christ Miséricordieux, ce fut une expérience remplie de grâce. Ce portrait me saisit dès mon entrée dans la petite chapelle où Il se trouvait. J'étais comme subjuguée, attirée par ce tableau, éprouvant à sa vue une immense douceur et dans mon coeur l'émotion si paisible et insistante ne faisait qu'aviver mon désir de me laisser comme pénétrer par son Amour. C'était une invitation à contempler Son Coeur, j'éprouvais Sa tendresse si délicate. Je ne peux exprimer par des mots ces instants plein de délices. Cefut une expérience très inattendue parce que l'attrait pour ce tableau me surprit moi même. Une session sur la miséricorde, je ne pouvais la manquer! Dans les enseignements je découvrais la place importante de Marie mais aussi que le Seigneur aimait la consolation que nous pouvions Lui apporter. C'était aussi par ceux-ci une invitation à mieux disposer mon coeur pour aimer, être plus dans la confiance pour laisser Dieu agir. Si les temps d'enseignements m'ouvraient à plus de connaissances de cet amour, la personnalité de soeur Faustine me touchait beaucoup. La volonté de Dieu sur les âmes se révélait mystérieuse et pleine de sagesse. Les moments forts se passaient à la chapelle, par la prière commune et personnelle. Entrer dans la prière était facilité par le silence de la chapelle et l'arrangement devant l'autel qui était beau, simple et dépouillé. La démarche devant l'autel où je m'agenouillais pour déposer tout particulièrement ce qui me rejoignait le plus dans les 3 propositions faites me permit de faire un acte de confiance et aussi de demander sa miséricorde pour mes faiblesses, croire que sa grâce puisse me changer.Témoigner fut aussi un moment important et me semblait nécessaire pour affirmer ma foi et l'espérance mis en mon Seigneur. Le partage, la prière des frères m'ont permis de goûter à cette liberté des enfants de Dieu qui peuvent livrer leur coeur et recevoirhumblement un conseil pour mieux grandir et aimer en vérité, avec plus de lucidité et de don de soi. S'il est un enseignement que je désire retenir et faire grandir en mon âme c'est le suivant:
Prière-Parole-Action = plénitude de la miséricorde.


Je suis persuadée que ces moments s'inscrivent dans mon âme pour me fortifier même si la vie du monde reprend trop vite ses "droits" .

mardi 19 avril 2011

LA MISERICORDE DIVINE

Pour plonger dans la Miséricorde Divine avec sainte Faustine et Jean Paul II :

Pour mieux comprendre le sens de la fête de la Miséricorde :

Pour préparer la fête de la Miséricorde dans sa paroisse :

Pour offrir :

un livre qui permet de plonger dans la Miséricorde selon l'enseignement du Christ à sainte Faustine...


A commander ...